Logo de Sud éducation Loire L'école n'est pas une entreprise, l'éducation n'est pas une marchandise ! Logo Union syndicale Solidaires

Article mis en ligne le 10 avril 2014
Cet article au format imprimable : impression
Dossiers apparentés
  • Secteurs :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Fonctions :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Thèmes :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Auteurs :


18 Décembre : Journée Internationale des Migrant-e-s

18 décembre à 18h00, Place Jean Jaurès côté kiosque à Saint-Etienne


Rassemblement du 9 avril, début des luttes pour exiger des moyens pour l’école

communiqué de SUD éducation Loire

Comme chaque année, mais pas toujours à la même période, l’incontournable rassemblement devant l’inspection Académique s’est tenu mercredi 9 avril.

Comme toujours, de nombreuses écoles étaient représentées (parents, enseignant-es, élu-es) pour réclamer une ouverture ou une non- fermeture.

Comme chaque année, l’école semble être le cœur de la préoccupation de tous et toutes, donnant le sentiment d’une unité dans l’action autour de ce sujet.

Comme toujours, depuis de nombreuses années, le nombre d’écoles élues n’est pas à la hauteur des attentes et le nombre de mécontent-es toujours élevé.

Les délégations de cette année, toujours aussi nombreuses, sont encore « montées » en audience pensant en ressortir avec ce précieux sésame qu’elles étaient venues chercher.. La réalité est toute autre comme toujours, mais la sortie toujours identique : visages fermés, regards où se mêlent un mélange de colère, d’incompréhension et parfois de soumission à la chose déclarée.

Beaucoup des écoles réclamant des ouvertures sont au-dessus des seuils fixés par l’Inspection elle-même et pour autant elles ne les obtiendront pas, l’Etat ne respecte pas le cadre réglementaire qu’il se fixe.

De plus, des postes d’enseignant-e-s en SESSAD vont être fermés, des postes de RASED non pourvus, ce sont encore des conditions de travail dégradées pour les élèves et les enseignant-e-s.

Sud éducation affirme depuis longtemps que les politiques d’austérité restent les mêmes. Malgré cette année un solde positif, nous sommes très en deçà des réalités du terrain, des attentes des un-e-s et des autres. Ces politiques qui sont menées engendrent toujours les mêmes dégâts et la même souffrance : souffrance des personnels devant leur incapacité à faire la classe comme ils le souhaitent, souffrance des enfants qui n’arrivent pas à disposer de toute l’aide dont ils devraient bénéficier, souffrance des parents face à ce double constat.

Et maintenant que faire ? Toujours et encore se mobiliser, collectivement pour obtenir les conditions pour que l’ école fonctionne correctement . Seules les luttes des un-es et des autres seront payantes. C’est à ce prix que la communauté éducative pourra obtenir satisfaction et non en s’asseyant en face d’un Inspecteur d’Académie obligé de gérer la pénurie.

Sud éducation continuera à soutenir les écoles qui voudront agir dans un cadre collectif.


SUD éducation Loire - Membre de l'Union syndicale Solidaires
Site sous SPIP  -  Flux RSS  -  Contact webmestre ou syndicat  -  Haut