Logo de Sud éducation Loire L'école n'est pas une entreprise, l'éducation n'est pas une marchandise ! Logo Union syndicale Solidaires

Article mis en ligne le 3 octobre 2013
Cet article au format imprimable : impression
Dossiers apparentés
  • Secteurs :

  • Fonctions :

  • Thèmes :

  • Auteurs :


18 Décembre : Journée Internationale des Migrant-e-s

18 décembre à 18h00, Place Jean Jaurès côté kiosque à Saint-Etienne


Consultations sur les programmes et l’éducation prioritaire : de la poudre aux yeux.

C’est dans la précipitation la plus complète que s’organisent actuellement plusieurs consultations.

- Les collègues du primaire doivent se prononcer sur les programmes de 2008 tant décriés à l’époque de leur sortie.

- Les collègues exerçant dans les secteurs de l’éducation prioritaire sont appelé-e-s à réfléchir sur les dispositifs actuels.

Pour SUD éducation Loire, encore une fois, ce qui prévaut ici, c’est avant tout un exercice de communication. Ces deux dispositifs ne sont qu’un faire-valoir ministériel pour affirmer ensuite que les professionnel-les de l’éducation que nous sommes ont été consulté-e-s. Le ministère pourra ainsi se targuer de mettre en place des instances de concertations et d’échanges démocratiques.

Les programmes

Comment peut-on imaginer un seul instant que le cadre imposé peut réellement permettre une évaluation de ces programmes ? Demander aux enseignant-e-s de réfléchir à partir de quatre questions sous une présentation très normée, quelques semaines après la rentrée est un leurre. Le Ministère aurait dû banaliser une journée complète et utiliser d’autres outils. En l’état, nous sommes en droit de nous interroger sur la volonté du Ministère de vouloir vraiment recueillir l’avis de la profession.

Les assises de l’Education Prioritaire

Là encore, si la volonté affichée semblait louable , dans les faits la réalité est toute autre. Les collègues ont été convoqué-e-s quelques jours avant la réunion. Cette précipitation a engendré des pertubations dans l’organisation des collèges. Des personnels du primaire n’ont pas été remplacé-e-s. Il est à noter que les réunions qui se sont déjà déroulées, malgré une ossature identique ont toutes été différentes. Dans certains cas la parole était plus libre.

Pour SUD éducation, ces deux questions importantes auraient mérité un autre traitement. L’organisation précipitée et désinvolte de ces deux consultations nous laissent à penser que le Ministère de l’Education Nationale, là encore saucissonne les questions scolaires et éducatives et avance avec la volonté de boucler rapidement, trop rapidement des dossiers nécessitant une réflexion plus aboutie.


Pour SUD éducation cette consultation ne change rien malheureusement aux décisions centralisées du Ministère.


SUD éducation Loire - Membre de l'Union syndicale Solidaires
Site sous SPIP  -  Flux RSS  -  Contact webmestre ou syndicat  -  Haut