Logo de Sud éducation Loire L'école n'est pas une entreprise, l'éducation n'est pas une marchandise ! Logo Union syndicale Solidaires

Article mis en ligne le 18 octobre 2010
Cet article au format imprimable : impression
Dossiers apparentés
  • Secteurs :

  • Fonctions :

  • Thèmes :

  • Auteurs :



« La grève » - numéro 9 - 19 octobre 2010

Bulletin quotidien d’information sur la grève interprofessionnelle et nationale pour le retrait du projet de loi sur les retraites, par l’Union syndicale Solidaires

Nouvelle journée de manifestation, ce mardi. Deuxième semaine de grève dans de nombreux secteurs. Vote de la loi au Sénat,
jeudi. C’est maintenant que ca se joue : renforçons la grève, pour gagner le retrait et ne pas perdre 2 ans de notre vie !

Manifestations dans toute la France

Ce mardi, l’ensemble des organisations syndicales appelle à
manifester. A la veille du vote par le Sénat, il est décisif
d’être extrêmement nombreux/ses dans les rues pour redire
notre refus de la contre-réforme gouvernemental, notre
volonté d’un autre partage des richesses.

La grève est reconduite

Lundi, les salarié-e-s des 12 raffineries du pays ont
reconduit la grève ; de même pour les Assemblées
Générales de cheminot-e-s dans toute la France ; la grève
se poursuit aussi dans des dizaines de centres d’impôts, de
très nombreuses Collectivités Territoriales, plusieurs
académies de l’Education nationale, à
EDF/GDF Suez, dans un nombre important
d’entreprises privées (Chimie, Automobile, …) ;
lycéen-ne-s et étudiant-e-s sont aussi dans l’action

Les grévistes agissent

Dans tous les départements, des barrages ont été
formés devant des dépôts de carburants, à l’entrée de zones
industrielles, de ports,… C’est une réponse au
gouvernement qui expulse des piquets de grève, menace de
prison les grévistes des raffineries, fait charger violemment les
manifestations lycéennes.

Grève générale !

- Nous sommes dans la 2e semaine de grève,
- Des millions de salarié-e-s manifestent,
- Le projet de loi est soumis au Sénat demain,

Plus que jamais, il est de la responsabilité du
mouvement syndical d’appeler clairement à la
grève générale. C’est ce que défend publiquement
l’Union syndicale Solidaires, c’est ce que nos
équipes syndicales mettent en œuvre, avec les
collectifs militants d’autres organisations.

Il s’agit d’efficacité. Nous voulons que ce projet de
loi soit abandonné, et pour cela il faut amplifier le
mouvement entamé il y a une semaine.


SUD éducation Loire - Membre de l'Union syndicale Solidaires
Site sous SPIP  -  Flux RSS  -  Contact webmestre ou syndicat  -  Haut