Logo de Sud éducation Loire L'école n'est pas une entreprise, l'éducation n'est pas une marchandise ! Logo Union syndicale Solidaires

Article mis en ligne le 28 mars 2019
Cet article au format imprimable : impression
Dossiers apparentés
  • Secteurs :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Fonctions :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Thèmes :

  • Auteurs :


18 Décembre : Journée Internationale des Migrant-e-s

18 décembre à 18h00, Place Jean Jaurès côté kiosque à Saint-Etienne


Dégradation des conditions de travail : la hiérarchie est responsable

communiqué de la fédération SUD Education_25 mars 2019

Les conditions de travail dans l’Éducation nationale se dégradent. Pressions hiérarchiques, injonctions contradictoires et absurdes, bureaucratisation, suppressions de postes, hausse des effectifs… La liste est longue, les conséquences sont connues : les congés de maladie se multiplient et leur durée s’allonge, les démissions de personnels augmentent, de titulaires comme de stagiaires.

L’organisation du travail pathogène par la hiérarchie a des conséquences manifestes, notamment le suicide d’un collègue à Eaubonne (95). La vacuité de la prise en charge des personnels en souffrance, l’absence de suivi même après un accident de service sont à l’image de cette organisation du travail.

Pour SUD éducation, l’administration et le ministère portent directement la responsabilité de la dégradation de la santé collective des personnels de l’Éducation nationale.

SUD éducation revendique :
* la création d’une médecine de prévention digne de ce nom, par des recrutements massifs de médecins
* la mise en place et un réel suivi des risques de santé et de sécurité au travail
* la transformation des Commissions d’hygiène et sécurité dans les EPLE en véritables CHSCT et la création de CHSCT de circonscriptions dans le 1er degré et dans les services de 50 agent-e-s
* le maintien des CHSCT au lieu de leur disparition programmée par la réforme de la fonction publique Plan d’Action publique 2022
la fin de l’administration “juge et partie” qui décide elle-même si elle accorde le bénéfice de l’accident de service ou de la maladie professionnelle
* la titularisation immédiate et sans condition des précaires
* la création de tous les postes nécessaires
* la diminution des effectifs par classe
* une formation initiale et continue adaptée pour tous les personnels
* un RASED complet par groupe scolaire et un-e enseignant-e supplémentaire pour cinq classes dans le 1er degré

Face à la dégradation de nos conditions de travail, ne restons pas isolé-e-s ! Organisons-nous et luttons !

degradation_des_conditions_de_travail_la_hierarchie_est_responsable

SUD éducation Loire - Membre de l'Union syndicale Solidaires
Site sous SPIP  -  Flux RSS  -  Contact webmestre ou syndicat  -  Haut