Logo de Sud éducation Loire L'école n'est pas une entreprise, l'éducation n'est pas une marchandise ! Logo Union syndicale Solidaires

Article mis en ligne le 17 avril 2014
Cet article au format imprimable : impression
Dossiers apparentés
  • Secteurs :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Fonctions :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Thèmes :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Auteurs :



Rythmes scolaires : on ne lâche pas l’affaire

campagne de SUD éducation Loire

La fédération SUD éducation relance une campagne sur le thème :
« Rythmes scolaires : on ne lâche pas l’affaire ! ». Elle se décline en visuels et en initiatives.

L’objectif est de faire entendre que, qui que soit le/la ministre de l’éducation, le dossier n’est pas clos. Il s’agit de créer les conditions pour une remobilisation, qui devra passer par des rassemblements, la grève... Bref, on ne lâche pas l’affaire des rythmes scolaires.

Le premier visuel dénonce l’inégalité induite par la réforme des rythmes scolaires, entre territoires, entre quartiers, entre écoles. Cela est particulièrement clair avec les temps d’activités périscolaires.

Le second visuel met en lumière la dégradation des conditions de travail des personnels et d’apprentissage pour les élèves, et les difficultés créées pour les familles.

La fédération SUD éducation soutient les mobilisations locales qui ne sont pas terminées !

Modèle de motion pour les écoles
Nous proposons à toutes les écoles d’adopter dans leurs conseils une motion rappelant leur opposition à la réforme. Nous les invitons notamment à écrire aux nouveaux conseils municipaux pour leur demander de refuser de mettre en œuvre cette réforme à la rentrée prochaine, et de à voter un vœux pour obtenir sa suspension, son abrogation, et une autre réforme pour l’école. Nous proposons à toutes les écoles de manifester leur opposition à cette réforme, par l’apposition de banderoles, d’affiches, etc.

Word - 22.5 ko
modèle_motion_conseil d’école_rythmes

L’objectif est de faire entendre que, qui que soit le/la ministre de l’éducation, le dossier n’est pas clos.
Il s’agit de créer les conditions pour une remobilisation, qui devra passer par des rassemblements, la grève...

Bref, on ne lâche pas l’affaire des rythmes scolaires : Réforme Peillon : non c’est non ! Pour une autre école !

PDF - 343.5 ko
communiqué_lancement_campagne_rythmes

SUD éducation Loire - Membre de l'Union syndicale Solidaires
Site sous SPIP  -  Flux RSS  -  Contact webmestre ou syndicat  -  Haut