Logo de Sud éducation Loire L'école n'est pas une entreprise, l'éducation n'est pas une marchandise ! Logo Union syndicale Solidaires

Article mis en ligne le 28 mars 2013 et actualisé le 4 avril 2013
Cet article au format imprimable : impression
Dossiers apparentés
  • Secteurs :

  • Fonctions :

  • Thèmes :

  • Auteurs :



Motion de l’AG des personnels en grève le 28 mars

Remise en préfecture par la délégation

En grève ce jeudi 28 mars à l’appel de la FNEC FP FO, de la CGT Educ’Action, de SUD Education, de la CNT, les collègues réunis en assemblée générale à St-Etienne réaffirment leur opposition au décret sur les rythmes scolaires, qui ne répond ni aux besoins des élèves, ni aux revendications des personnels.

Ce décret sur les rythmes scolaires s’inscrit dans la logique d’une loi d’orientation qui va dans le sens de la territorialisation de l’école et de l’éclatement du cadre de référence nationale avec :
- la régionalisation des formations professionnelles
- le transfert des CIO aux régions

Cette loi de refondation ne va pas dans le sens des intérêt des élèves, des parents et des enseignants.La préparation de la rentrée scolaire dans le département confirme la dégradation des conditions de vie et de travail des élèves, des familles et des personnels.

AINSI,
- Seulement 2 ouvertures de classes en maternelle au titre du dispositif « accueil des enfants de moins de 3 ans dans les secteurs défavorisés »

Et …RIEN pour les maternelles du Grand Clos à St-Etienne, de Chazelles sur Lyon, des Plaines au Coteau ; de Maclas, de J Ravon à Villars, de Pasteur au Chambon-Feugerolles.

- Seulement 4 postes ouverts au titre du dispositif « plus de maîtres que de classes », distribués sur la base de projets particuliers rédigés par les écoles, ce qui les met de fait en concurrence.

Et…TOUJOURS RIEN pour Balbigny, Chambon Feugerolles J.Ferry, St-Chamond Lamartine, Firminy W.Rousseau, St Paul de Vézelin, Roisey, Valeille, St-Etienne J.Ferry,Montchovet, Beaulieu, etc.

- « Priorité au primaire ? »

MAIS seulement 8 départs en stage de formation d’enseignants spécialisés, pour plus de 50 postes vacants à la rentrée prochaine pour les RASED,en CLIS, en SEGPA.

 - « Priorité au primaire ? »

MAIS zéro poste de remplaçant alors que 25 ont été supprimés l’an dernier.

- « Une vraie formation pour les futurs enseignants ? »

MAIS la soixantaine de lauréats au concours 2013-14(promotion 2013) sera formée dans les mêmes conditions que cette année : une classe en responsabilité et quelques centaines d’heures de formation

MAIS la soixantaine d’admissibles au concours 2013-2(promotion 2014) sera embauchée comme « contractuel » à hauteur d’un tiers temps.

ABROGATION DU DECRET SUR LES RYTHMES SCOLAIRES !

L’actuel projet de loi de « refondation » n’est pas en rupture avec les mesures Darcos-Châtel-Sarkozy.

OUVERTURE de véritables discussions, pour la prise en compte des revendications des personnels, dans la perspective d’une loi d’orientation :

- qui abroge les lois et décrets du gouvernement précédent ( socle commun, SMA, LPC, Aide personnalisée...)
- qui réaffirme le caractère national de l’Education
- qui garantit le statut de fonctionnaire d’état, gage de l’égalité de traitement sur tout le territoire.

PDF - 105.5 ko
motion pour l’abrogation du décret sur les rythmes et l’ouverture de véritables discussions

SUD éducation Loire - Membre de l'Union syndicale Solidaires
Site sous SPIP  -  Flux RSS  -  Contact webmestre ou syndicat  -  Haut