Logo de Sud éducation Loire L'école n'est pas une entreprise, l'éducation n'est pas une marchandise ! Logo Union syndicale Solidaires

Article mis en ligne le 26 juin 2012
Cet article au format imprimable : impression
Evénements
liés à cet article
  • Sur l'agenda :

    • Réunion contre la discrimination des élèves de SEGPA
      Bourse du Travail de Saint-Etienne Le mercredi 5 septembre 2012 à 14h00


Dossiers apparentés
  • Secteurs :

  • Fonctions :

  • Thèmes :

  • Auteurs :



Discrimination des élèves de SEGPA : la mobilisation continue

Réunion mercredi 5 septembre

Depuis novembre 2011, les personnels de SEGPA se mobilisent contre la discrimination à l’orientation que subissent leurs élèves. A l’issu de la 3e ils n’ont accès qu’à un nombre de restreint de CAP pour lesquels un nombre limité de places leur est réservé. Le logiciel Affelnet, une application ScoNet (Base-élèves pour le collège) qui gère désormais toutes les procédures d’orientation, bloque tout autre vœu dès lors que l’Identifiant National Élève (numéro INE) entré lui permet de cataloguer l’élève comme étant issu de SEGPA. Il y a plus d’élèves de 3e que de places dans les établissements publics de la Loire. Ces procédures sont locales car ailleurs l’administration organise différemment les procédures d’orientation.

Un collectif s’est mis en place à l’initiative de collègues. Il réunit aujourd’hui des enseignants, des COP, des directeurs de SEGPA, des parents, la FCPE, l’association Avenir Dysphasie Loire, la CGT, le Snu-ipp et Sud éducation Loire.

Des personnels de SEGPA de la Loire se sont réunis le 12 juin pour faire le point sur les changements annoncés par le DASEN à la suite de leurs différentes actions (audience à l’Inspection, lettre ouverte dans la presse, stage syndical spécifique, journée de grève et manifestation pendant la « Fête des métiers »…).

En « réponse » à cette mobilisation, après avoir nié tout problème, Monsieur Vignout a fini par reconnaître des disfonctionnements importants. Mais les transformations sont insuffisantes. Principalement il a été annoncé, bien tardivement, que les élèves pourraient théoriquement postuler sur tous les CAP, en passant par le dépôt d’un dossier auprès d’une commission dite « pré-PAM ». Pour cette année un certain nombre de collègues n’avaient pas été informés de cette possibilité et le fonctionnement de cette commission soulève des questions, en particulier sur les critères.

De plus les places réservées n’ont pas évolué en nombre depuis l’année dernière et ne s’adaptent donc pas à un nombre d’élèves différent ni à une demande différente (par exemple si une proportion de filles est plus importante).

En outre, les élèves n’ont toujours pas accès au bac professionnel agricole.

Les personnels demandent des places ouvertes dans TOUS les CAP sans avoir à constituer un dossier.

Les directeurs de SEGPA souhaitent la création d’une commission de cadrage avec les proviseurs de LP pour discuter du nombre de places et réclament pour leur part 30% des places dans TOUS les CAP.

Le collectif :
- redemande une audience auprès du DASEN pour reposer ses revendications par le biais d’une lettre. La presse en sera informée.
- invite les personnels à interpeller les chefs d’établissements de LP lors des CA.
- propose que dans chaque SEGPA les parents soient informés des revendications et des actions menées par la tenue de réunions.

Les associations de parents d’enfants porteurs de handicap interpelleront le recteur ce 04 juillet.

Une réunion ouverte à tou-te-s est prévue le MERCREDI 05 SEPTEMBRE à 14h00 pour discuter de la suite des actions à la Bourse du Travail de Saint-Etienne.


SUD éducation Loire - Membre de l'Union syndicale Solidaires
Site sous SPIP  -  Flux RSS  -  Contact webmestre ou syndicat  -  Haut