Logo de Sud éducation Loire L'école n'est pas une entreprise, l'éducation n'est pas une marchandise ! Logo Union syndicale Solidaires

Article mis en ligne le 29 avril 2012
Cet article au format imprimable : impression
Dossiers apparentés
  • Secteurs :

  • Fonctions :

  • Thèmes :

  • Auteurs :



Le Collectif des écoles en colère de la Loire ne lâche rien !

Articles de presse suite à la classe en plein air du samedi 28 avril 2012

Collectif des écoles en colère de la Loire : la « bande des six » veut se faire entendre - Article du Progrès

Saint-Etienne. Le collectif de parents, représentant six écoles de la Loire menacées d’une fermeture de classe à la rentrée, ne lâche rien. Hier matin, une classe en plein air place de l’Hôtel-de-Ville a sensibilisé l’opinion publique.

- Photo et informations sur le site du Progrès

Article de Forez-info : Manifestation de parents d’élèves à Saint-Etienne

Comme prévu, les parents d’élèves de plusieurs écoles situées à Sorbiers, Noirétable, Saint-Bonnet-le-Château, Pouilly-les-Nonains et Saint-Chamond ont manifesté ce samedi matin à Saint-Etienne, organisant place de l’hôtel de ville une « classe en plein air ». « La démarche est collective même si on se bat d’abord pour notre territoire, rural et en zone de montagne », nous dit ce Nétrablais. « Un changement de la donne est toujours possible », espère-t-il. Une classe (sur six actuellement) est menacée à Noirétable. Les parents d’élèves devraient être reçus lundi à l’Inspection académique, le même jour que ceux de Valjoly (Sorbiers). Ceux-ci occupent l’école depuis le 27 février.

- photo ici sur le site de Forez-info

Carte scolaire : 6 écoles toujours mobilisées dans la Loire - article de Zoom d’ici

Des parents d’élèves de Sorbiers, Noirétable, Saint-Bonnet-le-Château, Pouilly-les-Nonains, Saint-Chamond, et Saint-Etienne (Côte-Chaude), ont manifesté place de l’Hôtel de Ville à Saint-Etienne, ce samedi 28 avril 2012 en milieu de matinée.

Les manifestants ont organisé une classe en plein air avec des enfants pour interpeller l’Inspecteur d’Académie sur les conséquences des fermetures de classes confirmées lors du Conseil départemental de l’Education nationale (CDEN) du 16 mars 2012.

- Ecoutez Jean-Marc Berlier, parent d’élève à l’école de Noirétable

D’ici le prochain CDEN du mois de juin, les parents d’élèves et enseignants multiplieront les actions (manifestations devant l’Inspection académique, occupations d’écoles, courriers aux élus ligériens…) pour tenter de lever ces fermetures de classes à la rentrée de septembre 2012.

Photo et interview sur Zoom d’ici


SUD éducation Loire - Membre de l'Union syndicale Solidaires
Site sous SPIP  -  Flux RSS  -  Contact webmestre ou syndicat  -  Haut