Logo de Sud éducation Loire L'école n'est pas une entreprise, l'éducation n'est pas une marchandise ! Logo Union syndicale Solidaires

Article mis en ligne le 7 décembre 2011
Cet article au format imprimable : impression
Dossiers apparentés
  • Secteurs :

  • Fonctions :

  • Thèmes :

  • Auteurs :



Fichage de l’enfance

De Base-élèves au LPC numérique

Le Collectif National de Résistance à Base-Élèves (CNRBE) vient de lancer un nouvel appel national : « BASE ELEVES : lorsque la consigne est liberticide, se révolter est un devoir ! - Appel à la résistance contre le fichage de l’enfance », que vous trouverez en document joint et sur le site du CNRBE : http://retraitbaseeleves.wordpress.com/

Alors que des directeurs et directrices qui ne remplissent pas base-élèves sont reçu-e-s par l’IA de la Loire, SUD éducation réaffirme le soutien total que nous leur apportons.

Nous revendiquons pour notre part toujours l’abrogation de Base-élèves. Depuis le départ, SUD éducation s’est opposé à ce fichier et à essayé de construire la résistance, dans l’unité, en appelant au boycott. Malheureusement, les autres organisations syndicales n’ont pas cherché à construire un rapport de force pour l’abrogation, d’ailleurs la plupart (le Snuipp-FSU, le SE-UNSA, le SGEN-CFDT...) ne demandent pas cette abrogation mais seulement l’aménagement et l’encadrement de Base-élèves. Le gouvernement porte la lourde responsabilité d’organiser un fichage national des enfants ; les organisations qui l’accompagnent dans cette voie également, et elles laissent les directeurs/trices dans des situations difficiles, qui ne sont pas de leur fait.

Nous invitons les directeurs et directrices à informer les parents d’élèves (la loi prévoit que les parents doivent être préalablement informés) et notamment de leur droit d’opposition, rappelé par le Conseil d’État. Vous trouverez toutes les informations utiles sur le site du CNRBE : http://retraitbaseeleves.wordpress....

Car la bataille n’est pas finie ! Ainsi voit-on réapparaître, sous la forme du Livret Personnel de Compétences numérique, le fichage des compétences et des incompétences de chaque enfant, données qui avaient été retirées de Base-Élèves par l’arrêté d’octobre 2008 après que le ministre de l’époque en avait jugé le fichage liberticide. Nous espérons que cette fois il sera possible d’organiser dans l’unité la résistance pour obtenir l’abandon du LPC numérique. SUD éducation s’y engage.


SUD éducation Loire - Membre de l'Union syndicale Solidaires
Site sous SPIP  -  Flux RSS  -  Contact webmestre ou syndicat  -  Haut