Logo de Sud éducation Loire L'école n'est pas une entreprise, l'éducation n'est pas une marchandise ! Logo Union syndicale Solidaires

Article mis en ligne le 30 mars 2011
Cet article au format imprimable : impression
Evénements
liés à cet article
  • Sur l'agenda :

    • En marche : exposition sur la marche mondiale des femmes
      Du lundi 28 mars 2011 au samedi 14 mai 2011


Dossiers apparentés
  • Secteurs :

  • Fonctions :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Thèmes :

  • Auteurs :



En marche : exposition sur la marche mondiale des femmes jusqu’au 14 mai 2011 à St-Etienne
JPEG - 21.7 ko

A propos de la Marche

La Marche Mondiale des Femmes est un mouvement qui a été lancé au Canada en 1998 et qui organise une marche mondiale tous les 5 ans. La première a eu lieu en 2000 et la 3e se tient en 2010. Ce mouvement rassemble des groupes et organisations du monde entier. Cette année, la marche est marquée par le centenaire de la Journée Internationale des Femmes. Elle débute le 8 mars partout dans le monde et se termine le 17 octobre 2010 au Congo. Au niveau européen, la Marche converge vers la Turquie le 30 juin 2010.

A propos du projet photographique

Il s’agit de photographier les marches dans les villes européennes participant à l’événement. Le but n’est pas d’être exhaustif mais d’obtenir une cartographie générale du mouvement en Europe. Cette photographie d’ensemble permet d’unir les différentes trajectoires des manifestantes afin de dessiner les contours de cette démarche collective. L’idée du collectif implique également de se questionner sur la multiplicité des individus qui le composent. Si le collectif est un ensemble de personnes liées par des intérêts communs, chaque individu représente sa propre singularité. Ce paradoxe est particulièrement présent dans le cadre des luttes féministes qui regroupent à la fois des individus sur la base d’une oppression spécifique, celle des femmes, mais également des personnes confrontées aux oppressions et injustices différentes suivant leur pays (avortement, droits etc…), ou d’autres caractéristiques socio-culturelles (âge, immigration, milieu social, orientation sexuelle etc…).
Il est donc bien question de marches de femmes plutôt qu’une marche de « la femme ». C’est pourquoi, je souhaite travailler à la fois à partir de photographies de manifestations et de portraits posés de participantes européennes chez elles (ou dans un lieu qu’elles estiment être le leur).

Ce regard double montre, d’une part, la singularité des manifestantes, de l’autre, l‘espace de combat commun.

Bien entendu l’idée de l’unité reste primordiale, il n’est pas question ici de séparer les femmes de leurs luttes ou de les hiérarchiser ; il s’agit de montrer la diversité dans l’unité et de mettre en perspective le collectif et l’individuel.

Site de l’exposition : http://enmarche2010.free.fr/


SUD éducation Loire - Membre de l'Union syndicale Solidaires
Site sous SPIP  -  Flux RSS  -  Contact webmestre ou syndicat  -  Haut