Logo de Sud éducation Loire L'école n'est pas une entreprise, l'éducation n'est pas une marchandise ! Logo Union syndicale Solidaires

Article mis en ligne le 29 mars 2018
Cet article au format imprimable : impression
Evénements
liés à cet article
  • Sur l'agenda :

    • Stage syndical "
      St Etienne 20 rue Descours 42 000 St Etienne Du lundi 14 mai 2018 au mardi 15 mai 2018


Dossiers apparentés
  • Secteurs :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Fonctions :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Thèmes :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Auteurs :

    • Aucun dossier dans cette catégorie



Stage syndical « Souffrance au travail : et notre pouvoir d’agir ? »

lundi 14 et mardi 15 mai 2018

Depuis sa création, le syndicat SUD Éducation interroge en permanence les conditions de travail par le biais notamment de sa commission « Et voilà le travail ».
Son caractère interprofessionnel à travers Solidaires lui permet d’appréhender toutes les problématiques qui y sont liées.
De son côté, SUD Éducation Loire organise depuis maintenant 5 ans un stage ayant comme thème les conditions de travail. Cette année encore, les lundi 14 et mardi 15 mai 2018 à Saint-Etienne, la question de nos conditions de travail et de leurs conséquences seront au centre de notre stage.
Ce journal est donc exclusivement tourné autour de ce sujet qui reste central dans notre quotidien professionnel mais qui n’est jamais mis en débat ou très rarement, ou seulement lors des élections professionnelles. Agir sur nos conditions de travail ne doit pas nous interpeller seulement tous les 5 ans ! C’est régulièrement qu’il convient de rappeler à notre employeur ses obligations. C’est ce que fait SUD éducation à travers les différentes campagnes menées depuis de nombreuses années.

Les exemples de mal-être ou de souffrance au travail font tellement partie de notre quotidien que cela semble normal. Il existe pourtant une instance institutionnelle spécifique (le CHS CT) où ces questions devraient être mises en débat régulièrement. Mais la souffrance, dont le spectre est assez large reste trop souvent invisible car les outils (RSST et RDGI) qui permettent de la mettre en lumière sont méconnus et donc jamais utilisés par la profession. Pour la rendre visible, faut-il encore connaître et comprendre ces outils et instances dont personne ne nous parle jamais.
Si vous souhaitez enfin lever le voile sur ces sujets qui semblent tabous, choisissez alors de vous inscrire au prochain stage que nous organisons. Si le stage est trop éloigné de vos préoccupations présentes, prenez le temps néanmoins de répondre à notre questionnaire enquête et pour ceux et celles qui veulent aller encore plus loin le mieux est encore de vous rapprocher de SUD en adhérant.

Le fonctionnement et les prérogatives du CHS CT de la Loire …… et des autres

* Le nombre de réunions ordinaires est de 3 minimum par an. C’est en dessous du nombre minimal prévu par le code du travail. Toutefois, il peut se réunir de manière extraordinaire à la demande d’au moins 3 membres. Le DASEN est tenu alors de le réunir dans les 2 mois qui suit la demande.

* Il se réunit aussi au dépôt d’un droit d’alerte d’un membre du CHS CT ou lors de l’utilisation d’un droit de retrait d’un personnel. Dans ces deux cas, une enquête est menée par l’administration et un membre du CHS CT. Si les résultats de l’enquête sont contradictoires, alors le CHS CT doit se réunir dans les 24h00.

* Seul-e-s les représentant-e-s des personnels votent. Ils émettent ainsi des préconisations que le DASEN peut mettre en œuvre ou non. Toutefois, si la non application des préconisations avaient pour conséquence de mettre en danger de manière réelle la santé ou la sécurité des personnels, le DASEN serait alors tenu pour responsable pénalement au titre de la faute inexcusable de l’employeur. C’est à ce titre que le CHS CT est une instance capitale pour améliorer nos conditions de travail.

Et nous dans la Loire ?

Qu’en est-il de notre CHS CT ? Que relatent les PV des réunions ? Comment sont portées nos revendications d’améliorations de nos conditions de travail ? Comment sont dénoncés nos souffrances ou notre mal être ? Quelles préconisations ont déjà été proposées et votées ?
Une seule réponse : http://www.ac-lyon.fr/cid96303/hygi...

Comment s’inscrire au stage

Le stage est ouvert à tous-tes les sympathisant-e-s, syndiqué-e-s ou non.
Chaque agent (titulaire ou non) a droit à 12 jours de stage sur temps de service.

Pour participer à notre stage :
→ Nous envoyer un mail (loire@sudeducation.org) pour annoncer votre participation et pour nous permettre de nous organiser.
→ Envoyer votre demande de stage un mois à l’avance auprès de votre supérieur hiérarchique (Président du Conseil Général /Régional pour les personnels agents techniques, Recteur dans le 2nd degré, DASEN dans le 1er degré), par voie hiérarchique, sur papier libre en utilisant les modèles proposés à la suite... avant le 14 avril 2018.
→ En cas de difficulté, NOUS CONTACTER :
SUD éducation Loire - 20 rue Descours, 42000 Saint-Étienne - 06 75 81 77 07 loire@sudeducation.org

OpenDocument Text - 22.6 ko
modèle inscription de stage

SUD éducation Loire - Membre de l'Union syndicale Solidaires
Site sous SPIP  -  Flux RSS  -  Contact webmestre ou syndicat  -  Haut