Logo de Sud éducation Loire L'école n'est pas une entreprise, l'éducation n'est pas une marchandise ! Logo Union syndicale Solidaires

Article mis en ligne le 25 novembre 2015 et actualisé le 27 novembre 2015
Cet article au format imprimable : impression
Dossiers apparentés
  • Secteurs :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Fonctions :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Thèmes :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Auteurs :

    • Aucun dossier dans cette catégorie



Le Pôle Ressource : l’autre RASED !

Analyse de SUD éducation suite au GT ASH

Pour rappel, SUD éducation s’est opposé à la nouvelle circulaire RASED d’août 2014 pour plusieurs raisons : changement des missions des postes E et G, élargissement de leur zones d’intervention et création du Pôle Ressource. Ce dernier a été ardemment combattu lors des Groupes de Travail ministériels par la CGT, FO et SUD alors que le SE UNSA l’a porté et le SNUIPP l’a validé.

Des fonctionnements différents et des dysfonctionnements.

Dans la Loire, le fonctionnement du Pôle Ressource est différent d’une circonscription à l’autre notamment les modalités de réunion ainsi que des personnels qui y sont présents. Certains se réunissent tous les 15 jours, d’autres une fois par période. Entre les deux, certainement d’autres modalités définies en concertation, ou non, avec les antennes et l’IEN existent. Ces réunions n’ont pas lieu sur les mêmes temps : temps scolaire pour les un-e-s hors temps scolaire pour les autres.

Des sous-commissions existent aussi, éparpillant les collègues spécialisé-e-s rendant alors impossible le croisement des regards.

Les personnels lors de ces réunions sont aussi différents. Parfois le pôle ressource se confond avec le RASED alors que pour d’autres, CPC, directeur/trice partagent l’analyse avec les collègues E,G et psy.

Nous percevons bien au travers de ces différentes situations que certains IEN ont compris que cette nouvelle instance, bien loin d’améliorer la lisibilité et surtout l’efficacité des interventions des membres du RASED, pouvait être une entrave à leur efficacité. Ils et elles ont alors fait confiance à nos collègues spécialisé-e-s, les laissant travailler sereinement.

Une des conséquences pour ceux et celles qui se réunissent peu souvent est le nombre très important de fiches de demande d’aides à traiter lors des commissions, près d’une centaine de fiches dans certains cas. Ce point a été soulevé lors du dernier GT ASH (lien CR) .Ceci rend alors impossible ce travail sérieux d’analyse autrefois opéré au sein des réunions de synthèse.

Enfin, dans certains cas, c’est parfois sur le mode injonctif que sont définies les interventions auprès des élèves !

Pour SUD éducation, ce sont aux collègues du RASED de définir les prises en charge avec les outils qui leur semblent les plus adaptés pour travailler avec les élèves signalés. Faisons confiance au professionnalisme de nos collègues spécialisé-e-s.

La fin du droit à l’oubli pour l’élève.

Les fiches de demandes d’aides sont envoyées maintenant à l’adresse mail du Pôle Ressource. Cette disposition prise par l ’IA DASEN de la Loire n’apparaissait pas dans la circulaire nationale et cela nous inquiète grandement. En effet, les fiches ne sont pas anonymées. Lors du dernier GT,GT ASH nous avons demandé à ce qu’elles le soient pour respecter la confidentialité des informations. L’administration mais aussi deux autres syndicats se sont opposés à notre demande prétextant qu‘il fallait connaître le nom et prénom des élèves pour pouvoir travailler.
Qui peut croire un instant que le non anonymat des fiches de signalement est indispensable dans les conditions actuelles du traitement des fiches (une centaine par réunion) ? Même s’il est plus que probable que nos collègues E et G, pénurie oblige, interviendront avec quasiment tous les élèves, cela ne justifie pas ce maintien.

S’il est vrai qu’autrefois l’anonymat n’existait pas sur les fiches de signalement, il est tout aussi vrai qu’elles étaient données directement aux collègues spécialisé-e-s sous un format papier et lues uniquement par les membres du RASED.

C’est bien l’envoi sous format numérique des fiches de demandes d’aide qui nous oblige à réclamer l’anonymat de ces fiches.

Devant notre opposition, l’administration nous a précisé que seuls les documents imprimés seraient conservés et que la trace informatique serait supprimée ! Peut-on supprimer une trace informatique ? Comprenne qui pourra.

Pour SUD éducation, la transmission de la fiche de signalement par voie numérique n’est pas envisageable. Des informations confidentielles sur les élèves n’ont pas à être divulguées. Les professionnels de la santé et du social seraient vent debout devant ces nouvelles pratiques.
Quelles connaissances ont les familles de ce nouveau traitement des fiches de demande d’aide ou des informations sur leur enfant qui naviguent sur la toile ?

Quelles conséquences pour les RASED ?

Dès le début des Groupes de Travail ministériels, nous avons alerté les enseignants sur cette circulaire qui ne répondait pas à la suppression massive des postes enregistrée sous la législature précédente, tout en soulignant le caractère dangereux de cette nouvelle instance de pilotage qu’est le Pôle Ressource.

Alors que le Pôle Ressource ne représente qu’une partie de la circulaire d’aout 2014,(deuxième paragraphe) il occupe aujourd’hui une place prépondérante dans l’esprit de l’administration ligérienne, à tel point que l’IA, au lieu de publier une charte RASED comme il le faisait habituellement, a publié une charte sur le fonctionnement du Pôle Ressource. Ironie du sort, ils n’ont pas changé le titre du document qui s’appelle encore : Charte départementale RASED.

Si l’on ajoute à cela, les difficultés réelles d’intervention des collègues par manque de postes qui n’ont pas été re-créés, les nouvelles formations des enseigants spécialisés qui se profilent, et les informations qui nous parviennent sur le souhait du ministère de mettre à nouveau les EPEP/ EPSC http://www.cafepedagogique.net/LEXP... sur le devant de la scène avec comme mission pour les CPC “de gérer la difficulté scolaire”, alors nous avons de quoi nous inquiéter.

Le Pôle Ressource comme fossoyeur des RASED ?

Ce n’est pas d’une nouvelle circulaire dont les RASED avaient besoin, mais de postes ! Où sont-ils ?

SUD éducation revendique le retour de tous les postes supprimés précédemment comme l’avait annoncé le futur président lors de sa campagne électoral ...


SUD éducation Loire - Membre de l'Union syndicale Solidaires
Site sous SPIP  -  Flux RSS  -  Contact webmestre ou syndicat  -  Haut