Logo de Sud éducation Loire L'école n'est pas une entreprise, l'éducation n'est pas une marchandise ! Logo Union syndicale Solidaires

Article mis en ligne le 28 janvier 2015 et actualisé le 29 janvier 2015
Cet article au format imprimable : impression
Evénements
liés à cet article
  • Sur l'agenda :

    • Grève le 03 février : conditions de travail, éducation prioritaire, statuts et formation
      10h00 Bourse du Travail de St Etienne Le mardi 3 février 2015


Dossiers apparentés
  • Secteurs :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Fonctions :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Thèmes :

    • Aucun dossier dans cette catégorie

  • Auteurs :



Grève le 03 février : conditions de travail, éducation prioritaire, statuts et formation

Conditions de travail, éducation prioritaire, statuts et formation seront les principales revendications exprimées à l’occasion de cette journée d’action.

La politique éducative du gouvernement, qui reste affichée comme une priorité doit répondre aux besoins et attentes des personnels et des élèves.
Il faut donner aux enseignants et à tous les personnels les moyens d’apporter des améliorations aux conditions de scolarisation des élèves et leur permettre de travailler dans de bonnes conditions.

Les moyens prévus pour la rentrée prochaine restent insuffisants. Ils ne permettront pas d’alléger significativement les effectifs par classe.
La carte de l’éducation prioritaire laisse de côté de nombreux établissements et écoles dans lesquels il faudrait des moyens à la hauteur d’une politique ambitieuse de lutte contre les inégalités sociales qui se répercutent sur les résultats scolaires.
De plus la réforme des rythmes scolaires a contribué à l’inégalité territoriale et a rajouté une surcharge de travail à certains enseignants ( selon les communes).

Par ailleurs, il faut remettre à plat la réforme des lycées, stopper les mesures de mise en concurrence des disciplines et des établissements et revenir à un cadrage national des horaires et des épreuves d’examen.

Nous nous opposons enfin à la mise en place d’un système d’indemnités dans le second degré.
Nous demandons que les pour ces missions assujetties à indemnités soient intégrées au temps de travail et soient donc prises en compte dans le temps de service.

Malgré des créations de postes, les conditions d’exercice restent difficiles. La formation initiale doit être améliorée de manière urgente et un vrai plan de formation continue doit être mis en place avec les moyens humains de remplacement nécessaires.

C’est pour mettre en avant ces revendications et ses propositions que SUD éducation Loire appelle les personnels à se mettre en grève le mardi 3 février 2015.

RENDEZ- VOUS : à 10h00 devant la Bourse du Travail de St Etienne

Nous vous rappelons que seul-e-s les enseignant-e-s ayant charge de classe dans les écoles du premier degré doivent envoyer au plus tard vendredi leut déclaration d’intention de participation à la grève et que ce document ne présage en rien de la participation ou non à la journée de grève.


SUD éducation Loire - Membre de l'Union syndicale Solidaires
Site sous SPIP  -  Flux RSS  -  Contact webmestre ou syndicat  -  Haut